JE MEURS.

Je meurs.   Je meurs à petit feu de braises soufflant le sort des morts. Je meurs lentement de la nonchalance répandant le rythme des départs. Je meurs doucement de la mansuétude...

DANS LE MIROIR DU MONDE.

C'est la nuit ici et je n'arrive pas à dormir. A la fois envahie par une profonde tristesse et la détresse de constater, une fois de plus, l'horreur des hommes. Mais guidée par un sentiment bien plus fort...